• Le nouveau film de Richard Curtis « il était temps » est sorti dans les salles obscures françaises le 6 novembre dernier. Cette comédie romantique raconte les errances de cœur du jeune Tim Lake, victime de son pouvoir de voyager dans le temps.

    Il était temps, en quelques mots

    « Il était temps » marque une fois encore le génie de Richard Curtis pour les comédies romantiques. On doit notamment à ce réalisateur de talent « Quatre mariages et un enterrement » ou encore « Love Actually ». Dans ce nouveau film, il met en scène Domhnal Gleeson (Tim Lake) et la merveilleuse Rachel McAdams (Mary). Gleeson est surtout connu pour avoir interprété le rôle de Bill Weasley dans la saga Harry Potter.

    Lors d’un stage à Londres, le jeune Tim Lake fait la rencontre de Mary et tombe amoureux d’elle. Un voyage temporel efface malheureusement cet épisode. L’acteur principal fera alors de nombreux voyages pour retrouver plusieurs fois la première rencontre, en se corrigeant à chaque fois pour gagner le cœur de Mary.

    Des acteurs au jeu impeccable

    Le scénario d’« Il était temps » nous renvoie à celui de « le jour sans fin », de Jamis Harold. On se rappelle que Bill Muray y était condamné à revivre continuellement la même journée. Là aussi, celui-ci pouvait améliorer à chaque répétition sa technique de séduction pour conquérir le cœur de sa collègue. Ce fut l’occasion de placer de nombreuses situations comiques.                                                                        

    « Il était temps » se démarque par une tonalité plus romantique avec de nombreuses scènes d’émotion intense. Le jeu des acteurs force l’admiration du spectateur, qui se laisse emporter par le texte et la mise en scène. Les scènes sur la complicité père-fils sont des plus touchantes. « Il était temps » est aussi le film idéal pour renforcer les liens familiaux.

     






    Suivre le flux RSS des articles
    Suivre le flux RSS des commentaires